Mayen/Mayens-de-Riddes


DÉMOLITION ET RECONSTRUCTION D'UN ANCIEN MAYEN     

Harmonisation de la réalisation avec la qualité paysagère environnante

L'ancien mayen a été démonté, puis reconstruit sur la même base qu'à l'origine, le madrier a été récupéré dans son état et réutilisé sous forme de lames. La disposition des pièces a été conservée comme à l'origine, seule l'affectation de certaines pièces a changé, l'ancienne écurie est devenue le séjour et la grange à foin, la chambre principale. La hauteur du mayen a été augmentée de 120cm, afin de créer des dortoirs sous la toiture. 

Le projet est basée sur une organisation horizontale sud/nord par niveau, au rez-de-chaussée, l'espace jour (buanderie, wc-douches, cuisine, salle à manger et séjour) à l'étage, les espaces nuits (2 chambres avec espaces de repos et salle de bains - wc ), et aux combles, des dortoirs pour environ 6 personnes.  

L'idée étant de maximiser les espaces utiles et de minimiser les espaces annexes, toute en privilégiant la relation entre l'espace jour au rez-de-chaussée et les espaces privatifs permettant l'évolution et le développement familiale à l'étage et au rez-de-chaussée inférieur.  

Intégration dans le site :

L'intégration dans ce site tient compte de l'environnement particulier de la parcelle située à la limite de la bourgeoisie (alpage) dans la zone de petit chalet, à une altitude d'environ 1700 mètres, au pied du vallon d'Arbi, surplombant en le village d'Isérable et son ancien alpage, le Tracouet.  
 

Impact environnemental :

Lors de la reconstruction du mayen, les critères du développement durable ont été respectés. La gestion de la démolition de l'ancien bâtiment a été exemplaire au niveau du traitement des différents déchets. Les matériaux utilisés pour la reconstruction du chalet ont été pour la plupart récupéré sur d'autres mayens démonté dans la région, afin de limiter l'impact environnemental. L'énergie grise est prise en compte pour chaque matériau, et une évaluation de son impact a influencé raisonnablement le choix de ces matériaux. La priorité a été donnée à des produits naturels, le bois neuf ou récupéré, les tavillons en bois de mélèze fabriqué sur place, isolants naturels (laine de roche) ou à base de matériaux recyclés, pierre locale, etc.  

Production d'énergies :

Le chauffage à air chaud est produit par une cheminée à pellets placée au centre de l'espace et servant à chauffer l'ensemble du volume.   

Quelques chiffres :

Le Cube SIA représente un volume de 550.00 m3

La surface totale est de 205.00 m2 dont 180.00 m2 habitable.   

Reconstruction en images